Yémen, de « l’Arabie heureuse » aux crimes de guerre actuels

10

Lors de la conférence organisée à Clichy le 24 octobre 2017, Paul Bonnenfant, ancien directeur de recherche au CNRS, affecté à l’IREMAM (Aix en Provence), nous plonge au coeur du conflit au Yémen et tente d’éclairer la situation d’arguments historiques et stratégiques. L’Arabie Saoudite y est montrée du doigt pour ses crimes de guerre flagrants.



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

%d blogueurs aiment cette page :