Débat : que risque Riyad au Yémen désormais ?

10

Mettant en garde Riyad contre ses bombardements et ses crimes dans la région qui « risquent d’affecter à jamais l’évolution du processus politique », Moen Sharm a appelé la coalition d’agression saoudienne à ne pas laisser la situation arriver à un point irréversible ». Le président du Conseil suprême politique yéménite a dit pourtant que son pays était prêt à négocier « avant qu’il ne soit trop tard ». André Chamy, juriste international et analyste politique, et Hafsa Kara-Mustapha, journaliste et analyste politique, nous donnent plus de détails à ce sujet.



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

%d blogueurs aiment cette page :