Si vous avez été victime d’abus de pouvoir de l’Etat pour avoir dénoncer quelque chose qui pourrait le compromettre et que vous souhaitez en informer les Français, alors vous serez confronté à une organisation bien rodée dont l’objectif et de vous neutraliser.

Généralement le meilleur moyen de se faire connaître et de créer une page FB. L’Etat le sait parfaitement et il scrute en permanence les nouvelles pages et suit de prêt celles qui traitent de sujets critiques.

Dans un premier temps, vous allez être victime de commentaires agressifs de la part de plusieurs personnes qui se répondront et s’encouragerons par des likes. Tous ces messages viseront à vous discréditer d’une façon ou d’une autre et à vous saper le moral.

Des questions pièges vous seront posées. Vous pouvez toujours y répondre mais sachez que le but de l’interlocuteur et de vous mettre en défaut et de vous décourager. Vous n’aurez jamais le dernier mot et les discussions peuvent durer éternellement. Plusieurs autres personnes peuvent s’y joindre et vous vous retrouverez seul devant une bande d’individus arrogants et coordonnés.

Ce n’est pas le public de votre page FB qui est visé pour le détourné mais votre mental. Ces personnes cherchent à vous diminuer moralement afin de vous dissuader de continuer en utilisant des techniques spécifiques

Vous serez ensuite rapidement mis sur écoute et votre messagerie sera surveillée.

Vous allez être ensuite contacté par diverses associations qui chercheront à vous intégrer. Mais celle-ci vous suggèreront de suivre leur mouvement et votre message sera vite écarté. Ses associations soutiennent des thèses qui vous ridiculiseront comme la théorie du complot, la franc-maçonnerie satanique et autres élucubrations du même genre. Aucune de ces associations ne dénonceraient des choses qui pourraient nuire à l’Etat. Elle se discrédite elle-même par la forme de leur communication souvent violente, arrogante, provocatrice et proche parfois de la déraison pathologique. Cela est voulu car finalement derrière ses association il n’y a que des gens qui ont pour mission de traquer les dissidents.

Il est très difficile de s’en débarrasser. Ces associations ne feront que vous critiquer et chercherons par des méthodes bien étudiées à vous décourager voir à vous rendre dépressif si vous ne rentrez pas dans leur jeu. Ce sont les mêmes méthodes qui sont utilisées pour recruter sur internet des djihadistes par exemple. Elles sont donc très dangereuses car difficilement décelable.

La science a fait beaucoup de progrès sur le comportement humain et les techniques psychologiques sont devenues l’arme la plus employée par les Etats. Elles ont la particularité de ne pas laisser de trace et d’être extrêmement efficace surtout sur des personnes déjà en difficulté. Les sectes, les partis politiques, les mouvements terroristes sont également des adeptes de ces méthodes dévastatrices. Ainsi, si vous souhaitez dénoncer l’Etat, vous avez très peu de chance d’y parvenir.

Maintenant reste à découvrir la suite. Donc, si je reste silencieux plus d’une semaine sur cette page vous saurez qu’après le harcèlement par internet et les écoutes, l’Etat a prévu des méthodes beaucoup plus radicales.

Aucune association de défense des droits de l’homme en France n’est vraiment intègre. Elles sont toutes dirigées d’une façon ou d’une autre par les partis politiques. Elles attirent avec les méthodes évoquées ci-dessus leurs adhérents, souvent affaiblis par ce qu’ils viennent de subir, comme le font les sectes. Cela leur permet de constituer un réservoir de manifestants pour alimenter les manifs que l’on voit à la télé et de justifier également d’une activité.

L’Etat a, durant trente ans, développer l’individualisme chez les Français. Ainsi, plus personne ne veut aider ceux qui sont en difficulté par l’administration ou leur employeur. De plus, les gens ont peur que votre affaire se retourne contre eux s’ils vous aident et ils ont raison. L’Etat a donc parfaitement réussi ce qu’il voulait

Ainsi, il faut être extrêmement méfiant si une personne vous propose son aide. Souvent, il s’agit d’une manœuvre d’approche pour vous soutirez des informations ou vous dissuader. Le cas m’est arrivé à plusieurs reprises et j’ai finalement découvert, au bout de quelques semaines, où voulait en venir la personne.

Tout ce système fonctionne parfaitement et le Président de la République peut maintenant violer ouvertement la Constitution en toute tranquillité. Il sait que rien ne peut lui arriver.

SOURCE