Il travaillait en Suisse, avait été licencié, puis avait retrouvé un emploi à Genève mais ce travailleur frontalier n’avait pas signalé son changement de situation à Pôle Emploi. Pour cette infraction, un habitant d’Annemasse a maille à partir avec la justice.

C’est l’histoire d’un ressortissant allemand de 47 ans qui vit à Annemasse depuis plusieurs années. Jusqu’en 2010, il travaillait sur Genève dans le secteur bancaire. Mais l’homme a été licencié. Il s’inscrivait alors à Pôle Emploi et sollicitait des droits qui lui ont été accordés.

En janvier 2011, le travailleur frontalier a retrouvé un emploi sur Genève, sans déclarer son changement de situation. Il aurait ainsi perçu 61.354 euros entre le 18 janvier 2011 et le 31 mai 2012. Une plainte ayant été déposée par Pôle Emploi Rhône-Alpes, une enquête a été diligentée et le fraudeur entendu une première fois le 13 janvier dernier.

Ce lundi 3 février, le parquet de Thonon-les-Bains a décidé de poursuites pour fraude et pour déclarations mensongères.

 

SOURCE